Chitchen Itza fut la capitale des guerriers Toltèques et était un des centres le plus important du Yucatan. Le site à l'origine Maya puis Itza comprend des édifices de style Toltèque. Les Toltèques étaient de cruels guerriers qui pratiquaient des rites sacrés et sanglants comme les Aztèques pour satisfaire les dieux.
La pyramide du Kukulkan ou du Quetzalcoalt ou encore nommée le château, surprend. Elle comprend 9 terrasses avec un escalier de 91 marches sur chaque face. En quelque sorte quatre saisons de 91 jours et la terrasse principale pour clôturer l'année. Les données astronomiques favorisent avec les jeux de lumière et d'ombre lors des équinoxes du printemps et de l'automne, la descente symbolique sur terre du Dieu Kukulkan.
La plate-forme de Vénus est une stucture quadrangulaire.
 
Deux statues portes-étendards se tiennent en haut de l'escalier qui mène à la plateforme du temple des guerriers. Devant l'entrée du temple se trouve deux serpents à plumes et un Chac-Mool.

Le Mascaron de Kukulkan-Quetzalcoatl dans le temple des guerriers représente le dieu sortant de la gueule d'un serpent. Les sculptures des griffes et des plumes d'oiseaux symbolisent l'homme-oiseau-serpent.
 

Le jeu de balle est un gigantesque terrain rectangulaire de 168 mètres de long sur 70 mètres de large. Il est surmontée par 2 temples de section carré. Sur ses murs se déroule un long serpent et au centre de chacun des murs se trouvent des anneaux de pierre, par lesquels la balle en caoutchouc devait passer. Il semble que la balle était frappée avec les hanches, les genous ou des battes. Le jeu de balle engendrait des sacrifices. Etait ce le capitaine de l'équipe gagnante qui était sacrifié ? les serpents à plumes sculptés ont la gueule ouverte.

 

 

 

L'histoire de Chichen Itza est complexe et pleine d'intérrogation. La ville aurait été fondée par les Itzas, une tribu Maya venue du sud vers 450. Les "cenotes" ou puits sont à l'origine du lieu. Le culte de Chaac (dieu de la pluie) fut l'origine des cérémonies. Les "sacbés" ou chemins blancs permettant le déplacement au sein du site, ont aujourd'hui disparus.
Cette cité fut désertée mystérieusement et abandonnée vers 1250 à la végétation.