Au nord de San Cristobal, des minibus partent à destination de San Juan Chamula. La route de San Cristobal à San Juan permet de découvrir une jolie campagne avec des champs cloturés par des palissades en bois. Autour des fermes, les jardins potagés sont entourés de plans de maïs pour protéger et déterminer les parties cultivables. Les maisons sont construites avec des matériaux nouveaux. Quelques paillottes sont aussi couvertes de tôles ondulées.

Ce village Tzotziles est célèbre pour son marché. L'ambiance de San Juan a évoluée depuis quelques années. Les caciques du village sont liés au PRI. De nombreux Chanulas ont été expulsés. Aujourd'hui, le voyageur s'inscrit dans un bureau officiel et paie pour la visite de l'église.
Les Tzotiles ont transformés l'église catholique en utilisant les instruments apportés par les jésuites espagnols. A l'intérieur, il n'ya aucun banc et des épines de pins jonchent le sol. Les indiens vénèrent leurs propres dieux avec des statues et des icônes de saints baroques espagnols. Cela date des périodes d'inquisition. Les cierges brûlent partout sur le sol de l'église et les fidèles psalmodient et communient. Les fumées de Copal s'échappent des encensoirs.
Le dimanche, un marché multi- produits est riche en couleurs et essentiellement destiné aux Indiens Tzotziles. Les caciques locaux portent une tenue uniforme.. Les Tzotziles portent une étoffe de laine écrue ou noire à franges, serrée à la taille sur un pantalon et une chemise. Les Zinecantans portent un poncho rose et un chapeau muni de longs rubans multicolores.
Dans la ville de Chiapa de Corzo, des barques (lanchas) à moteur attendent les touristes pour une promenade sur le rio Grijalva. Le Canyon del Sumidero peut atteindre jusque 1000 mètres de profondeur. Quelques crocodiles dorment sur la rive et les parois rocheuses érodées sont couvertes de mousse. Le parc national fut créé en 1980. Le site est un grand phénoméne géologique.
 
A Chiapa de Corzo, une magnifique fontaine (la Pila) du XVIme siècle de style hispano-arabe se dresse sur le "zocalo".