Tamegroute  
   
     
Un autobus me conduit avec des locaux de Ouarzazate à Zagora en cinq heures. Jusque Adz, la route traverse un environnement montagneux, minéral, aride et désertique. Dans une gargotte d'Adz, une jeune femme berbère avec deux enfants se jettent sur mes restes de déjeuner avec l'accord de l'aubergiste.
Au delà d'Adz, la vallée du Drâa devient plus verdoyante avec des palmeraies et de magnifiques Kasbahs dominent la vallée.
Zagora est une ville étape entre les villes du nord du pays et le désert.
 
 

Tamegroute est située à vingt kilomètres au sud de Zagora. La ville en pisé est réputée pour sa Zaouïa. La ville se découvre en parcourant les ruelles couvertes de son Ksar. Des potiers dans les ateliers de poterie verte et brune entretiennent les fours archaïques de la ville pour produire des pichets, des jarres... Le vert des poteries provient du manganèse et du cuivre, alors que le brun provient de l'antimoine et du cuivre.
Pendant des siècles, la ville fut un centre religieux.
La Zaouïa Nassiriya enseigne toutes les disciplines (théologie, droit, astronomie, médecine...). Sa bibliothèque coranique collectionne 4000 manuscrits. C'est la dernière Zaouïa en direction du sud. La suivante est située à Tombouctou (51 jours de dromadaire).


Dans le Ksar, les enfants rieurs réclament des photographies. Les villageois font de brèves apparitions et disparaissent dans leur maison à l'abri du soleil et du vent. Tamegroute est la dernière ville avant le désert.


(Page précédente) - (Page 5 sur 7) - (Page suivante)

Carte Maroc

Aït Ben Haddou

Gorges du Dadès

Marrakech

Ouarzazate

Tamegroute

Tata