Gorges du Dadès  
   
     
La vallée du Dadès mérite son nom de vallée aux mille kasbahs.

Boumalne du Dadès est la ville carrefour entre les différentes vallées. Cette ville a considérablement changée depuis quelques années. L'activité du marché a quitté malheureusement le centre ville pour l'extérieur de la ville.



 
 
 
 

La route des gorges du Dadès suit la vallée et côtoie de magnifiques paysages. Les villages Aït Youl, Aït moutad, Aït Ibrirne, Aït Arbi sont construits sur d'étonnantes roches rouges érodées. Les ruines de kasbahs perchées sur des pitons rocheux se détachent de la roche volcanique.
La vallée plantée d'oliviers argentés, de peupliers et d'amandiers s'étire sur 25 kilomètres au nord de Boumalne du Dadès.



A Aït Oudinar, la route traverse l'oued puis s'élève en lacets jusqu'à un sommet qui culmine les gorges.


Au delà des gorges du Dadès et du défilé d'Imdiazen, le sentier caillouteux qui traversait les montagnes a été goudronné. Je ne rencontre plus ces berbères à dos de mulet mais croise quelques voitures à destination des nouveaux villages construits dans la montagne.


Dans le défilé d'Imdiazen, aujourd'hui passe une route cimentée qui n'existait pas lors de mon dernier passage. Elle partage le lit de l'oued à travers des parois hautes de plus de 100 mètres.

A El-Kelâa M'Gouna, dans la vallée du Dadès, c'est jour de marché. Le souk animé propose des produits dérivés de la rose. Cette ville perchée à 1467 mètres d'altitude est la capitale de la vallée des roses. Des pélerins auraient apporté dans cette vallée la Rosa damaskina en provenance de Syrie.

Les gorges du Todgha possèdent des parois rocheuses de 300 mètres de haut qui bordent un défilé de 30 mètres de large.



(Page précédente) - (Page 6 sur 7) - (Page suivante)

Carte Maroc

Aït Ben Haddou

Gorges du Dadès

Marrakech

Ouarzazate

Tamegroute

Tata